Une hotte de cuisine en 12 volt !

Voila la petite réalisation bricolée pour aspirer les odeurs et les envoyer a l’extérieur. Sa principale caractéristique est qu’elle doive être compatible avec la basse tension de notre réseau 12 volt, donc celles du commerce ne convenaient pas. Quand aux modèles « camping car », le modèle que nous avions vu était assez minable et très cher !

 

Cette fabrication est réalisée en tôles d’inox 5/10 ème, pliée a l’aide d’une plieuse d’établi réalisée préalablement. Le tube coudé, en inox lui aussi, a été acheté sur un site de vente en ligne dédié aux conduits de cheminée. Compter 30 euros.

Un clapet anti retour acheté en G.S.B, permet d’éviter l’entrée d’air de l’extérieur vers l’intérieur sur les périodes de non utilisation de la hotte. Il est enfoncé dans le coude, et la jonction est étanchée par un joint en mousse.

Les gabarits en carton ont permis de respecter les angles de pliages.

Premier montage :

Le « moteur » est en fait un simple ventilateur, plutôt puissant puisqu’il consomme 10 Ampères ( 10A x12 v = 120 watts)Il a fallut couper les ailettes pour pouvoir l’intégrer dans le coude. Attention au sens d’installation !

Montage de la « carlingue ». Les sous couches de liège expansé (matériau noirâtre) font office de coupe feu.

Après tout sa, nous avons installé un interrupteur, un filtre de hotte de cuisine, et après avoir percé le bardage coté extérieur, nous avons installé de ce coté une sortie a lamelles articulée, qui s’ouvre quand la ventilation marche, et qui se referme le reste du temps.

Et maintenant, nous pouvons utiliser la poêle sans soucis !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *