Questions techniques / Nos réponses

Message de Johan :
Bonjour et toutes mes félicitations pour votre tiny, que je trouve superbe!Je trouve également impressionnant l’usage que vous faites de tous vos outils manuels (mis en valeur par les superbes photos, notamment) pour dégauchir, poncer, ciseler, etc.

Moi et ma femme allons sérieusement attaquer la construction de notre tiny house… et nous avons une question : comment avez-vous « ré-étanchéifié » les perçages ? Vous parlez d’un produit hydrophobe, mais auriez-vous l’amabilité de m’indiquer quel type de produit vous avez utilisé ? Une résine, ou autre chose ?

Bonjour,
Le but des perçages était de laisser respirer l’isolant de la dalle par dessous. Le produit hydrophobe sert uniquement à protéger le contreplaqué sur le pourtour du perçage pour éviter l’humidité entre les strates du contreplaqué /mais surtout pas à reboucher les trous( il a fallu repasser avec une aiguille pour déboucher le surplus de produit)  Nous avons utilisé du vernis « marine » trouvé en grande surface de bricolage, appliqué au pinceau dans chaque trou (!). Aujourd’hui, avec le recul, nous sommes content du résultat. Cependant, pour gagner beaucoup de temps et beaucoup de travail, si c’était a refaire, nous achèterions du contreplaqué de bouleau sans revêtement , nous ferions les trous selon le même mode opératoire, et ensuite nous utiliserions un pistolet à peinture pour repeindre rapidement et entièrement le panneau ; avec une peinture bois de la meilleure qualité et en plusieurs couches. Quitte a s’équiper ou à faire faire cette opération par un peintre professionnel ….

 

Face intérieure, contre l’isolant : trous de 10mm de diamètre
Utiliser une feuille d’aluminium perforé a cet endroit, est certes rapide, économique et léger, mais provoquera la condensation juste de l’autre coté de la membrane pare pluie, dans l’isolant, ce qui enclenchera un processus de pourrissement. Sauf si vous utilisez un isolant imputrescible : liège (cher/plutôt lourd et moins performant thermiquement par rapport à d’autres isolants) ou polystyrène ( Trop dég’ pour l’environnement)
Coté vers l’extérieur, sous la maison : trous de 3mm de diamètre

Message de Christophe :

Bonjour,
Super votre gouttière ! Je suis fabricant de Tiny, et je m’oriente aujourd’hui vers l’accompagnement des auto-constructeurs.
Je serais très intéressé par des infos plus précises sur la gouttière pour la réaliser nous même (épaisseur de la tôle, dimensions … ont elles évoluées entre les plans et la photo finale ?).

Bonjour, cette gouttière a été fabriquée en zinc sur mesure par un zingueur professionnel. Je ne me rappelle pas de l’épaisseur de la feuille de zinc utilisée, mais elle a la particularité d’avoir été pliée sur toute la longueur à partir d’une seule feuille, ce qui nécessite une plieuse de grande taille (!) il y a des renforts posés régulièrement sur la partie ouverte (dans laquelle tombe l’eau) pour éviter que la gouttière ne « s’ouvre » à cause des contraintes lors de la pose. La qualité est vraiment bonne, seul petit défaut de conception : la buse de sortie est brasée un peu haut en bout de gouttière, ce qui fait qu’il y a un centimètre d’eau qui stagne en permanence dedans ( pas top pour les moustiques) De même la pose encastrée complique le nettoyage : même avec un karcher c’est vraiment pénible. Rapidement, nous avons posé des protections anti feuille mortes pour ne pas avoir à le refaire trop souvent. Ces protections sont en grillage à maille carrée en grillage zingué, classique à trouver en Grande Surface de Bricolage.

Bonjour Thomas (et toute la famille d’ailleurs…) ,

Bravo pour ce beau projet de vie et cette autoconstruction, du joli travail !
Et merci d’avoir partagé votre création c’est très intéressant et ça fait surtout envie !!!

J’ai une question concernant le fait que vous aviez réalisé des supports renforcés pour pouvoir désolidariser votre Tiny de sa remorque. Etes-vous allé jusqu’au bout de l’idée ? Utilisez-vous cette option au final ? Par quel moyen la soulevez-vous ? (si vous avez des photos ou autres…)

En vous remerciant d’avance pour vos réponses.

Bonne continuation à vous !

Gaétan.

Bonjour, je pense que tu parles des cales de bois que nous avons prévus pour « transmettre » la posée des vérins à la structure du plancher, et donc soulever la maison sans que la remorque ne suive le même mouvement. Manœuvre possible, mais périlleuse, et il n’est pas absolument certain que nous puissions refaire la manœuvre dans l’autre sens … Donc non, nous n’avons pas tenté car nous n’avons pas eu ce besoin pour l’instant ; ceci dit le jour ou on le fera, je serais un peu plus serein du coté de la solidité de ces renforts, que si ils étaient juste fixés avec des vis traversantes. En effet les vis ça rouille, et après plusieurs années, comment savoir ? Dans notre conception, le bois appuie sur le bois. C’est juste beaucoup plus solide … et aussi plus long à faire (Mais ce n’est pas grave, car le temps, c’est juste du plaisir !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *